« Tours Voices 2013 » est une installation sonore que l’artiste norvégienne
A K Dolven a créée spécialement pour Tours. Elle en a réalisé l’enregistrement avec la participation de femmes tourangelles à l’occasion de son exposition personnelle au ccc en 2013. Offerte par l’artiste au ccc od, l’œuvre trouve au- jourd’hui sa forme définitive sur le parvis extérieur du bâtiment.
A K Dolven est l’une des artistes norvégiennes les plus reconnues sur le plan in- ternational. Née à Oslo en 1953, elle partage son temps entre Londres et Lofoten en Norvège.
Son travail recourt à différents mediums comme la peinture, la vidéo, la photo- graphie, le son ou l’installation. Très épurées, ses œuvres explorent les méca- nismes de la perception, de la mémoire et des émotions. L’énergie humaine est le moteur de ses créations, qui s’attachent à saisir la fragilité d’un moment.
« Tours Voices 2013 » s’inscrit dans une recherche que l’artiste mène sur la voix, instrument le plus ancien de l’humanité et matériau artistique à part entière. Au-delà du langage et du sens qu’elle permet d’exprimer, la voix est surtout pour A K Dolven le support physique de la personnalité, des émotions et de l’histoire personnelle des individus.

Ainsi, c’est uniquement au moyen de la voix que « Tours Voices 2013 » restitue le moment d’une rencontre : celle de l’artiste norvégienne et de 22 femmes vivant à Tours, toutes réunies le 24 février 2013 le temps d’un enregistrement 1. Ce moment unique s’incarne dans l’expression du mot « OUI », clamé à l’unis- son. Toutes les voix n’en forment plus qu’une, qui résonne de ses multiples textures et nuances, mais aussi des émotions et de la présence au monde de chacune de ces femmes.
L’artiste se plaît à comparer les vibrations de la voix à celles d’une cloche, qui émet elle aussi un son direct et analogique. Comme le son de la cloche qui résonne à l’identique à travers les siècles, l’enregistrement numérique et la dimension pérenne de l’installation permettent d’inscrire toutes ces voix dans un temps historique, dans une durée qui dépasse l’histoire individuelle de ses protagonistes.
L’enregistrement a été effectué en 2013, exactement 100 ans après l’acquisition du droit de vote par les femmes norvégiennes en 1913. En France, celui-ci leur fut accordé plus tardivement, en 1945 seulement. Pour l’artiste, le « OUI » de
« Tours Voices 2013 » contient la mémoire de ce repère capital dans l’histoire des femmes et l’avancée de leurs droits.

réserver
sa place

acheter
un ticket

dates

le 11 mars 2017

renseignements et réservations

+33 0(2) 47 66 50 00
reservations@cccod.fr

a k dolven

 

Née à Oslo en 1953, A K Dolven partage son temps entre Londres et sa maison des îles Lofoten en Norvège. Le travail de l’artiste recourt à différents mediums comme la peinture, la vidéo, la photographie, le son ou l’installation. Quel que soit le support, les œuvres d’A K Dolven partagent la même épure formelle teintée d’une sensibilité accrue à la lumière, comme celle des étendues enneigées de l’arctique qui sert de cadre à nombre de ses œuvres.
À travers une grande diversité de sujets, c’est toujours une réflexion sur la condition humaine qui sous-tend la démarche d’ A K Dolven, tout à la fois intuitive et cérébrale. Ses œuvres s’apparentent à de véritables expériences sensorielles qui éclairent notre compréhension du monde contemporain en explorant les mécanismes subtils et inconscients de la perception, de la mémoire et des émotions. L’énergie humaine est le moteur de la création de A K Dolven, dont les œuvres saisissent la fragilité d’un moment. Comme elle l’exprime elle-même : « Mon travail tourne autour de cette question : comment trouver l’équilibre dans la vie. Un équilibre à la fois personnel, politique et social. »

https://www.cccod.fr/artist_portfolio/a-k-dolven/

voir la page de l’artiste

« Tours Voices 2013 » est une installation sonore que l’artiste norvégienne
A K Dolven a créée spécialement pour Tours. Elle en a réalisé l’enregistrement avec la participation de femmes tourangelles à l’occasion de son exposition personnelle au ccc en 2013. Offerte par l’artiste au ccc od, l’œuvre trouve au- jourd’hui sa forme définitive sur le parvis extérieur du bâtiment.
A K Dolven est l’une des artistes norvégiennes les plus reconnues sur le plan in- ternational. Née à Oslo en 1953, elle partage son temps entre Londres et Lofoten en Norvège.
Son travail recourt à différents mediums comme la peinture, la vidéo, la photo- graphie, le son ou l’installation. Très épurées, ses œuvres explorent les méca- nismes de la perception, de la mémoire et des émotions. L’énergie humaine est le moteur de ses créations, qui s’attachent à saisir la fragilité d’un moment.
« Tours Voices 2013 » s’inscrit dans une recherche que l’artiste mène sur la voix, instrument le plus ancien de l’humanité et matériau artistique à part entière. Au-delà du langage et du sens qu’elle permet d’exprimer, la voix est surtout pour A K Dolven le support physique de la personnalité, des émotions et de l’histoire personnelle des individus.

Ainsi, c’est uniquement au moyen de la voix que « Tours Voices 2013 » restitue le moment d’une rencontre : celle de l’artiste norvégienne et de 22 femmes vivant à Tours, toutes réunies le 24 février 2013 le temps d’un enregistrement 1. Ce moment unique s’incarne dans l’expression du mot « OUI », clamé à l’unis- son. Toutes les voix n’en forment plus qu’une, qui résonne de ses multiples textures et nuances, mais aussi des émotions et de la présence au monde de chacune de ces femmes.
L’artiste se plaît à comparer les vibrations de la voix à celles d’une cloche, qui émet elle aussi un son direct et analogique. Comme le son de la cloche qui résonne à l’identique à travers les siècles, l’enregistrement numérique et la dimension pérenne de l’installation permettent d’inscrire toutes ces voix dans un temps historique, dans une durée qui dépasse l’histoire individuelle de ses protagonistes.
L’enregistrement a été effectué en 2013, exactement 100 ans après l’acquisition du droit de vote par les femmes norvégiennes en 1913. En France, celui-ci leur fut accordé plus tardivement, en 1945 seulement. Pour l’artiste, le « OUI » de
« Tours Voices 2013 » contient la mémoire de ce repère capital dans l’histoire des femmes et l’avancée de leurs droits.

Date

11 mars 2017
Expiré!

Heure

8h00 - 18h00
Catégorie
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

Aller au contenu principal