Cette exposition est un dispositif conjuguant pour la première fois ses peintures/écrans et la projection cinématographique.
Habituellement associées à la lumière naturelle qui participe à la vibration de la couleur, les peintures/écrans de Cécile Bart se retrouveront dans « Silent Show » plongées dans la salle obscure de la galerie noire. Ce contexte d’exposition inhabituel permet à l’artiste de développer un dispositif entièrement fondé sur la projection. Rare dans sa production, la projection est apparue à plusieurs reprises seulement, associée alors à des images d’ombres et de lumière aux formes mouvantes et fantomatiques.
Pour « Silent Show », les images projetées sont purement cinématographiques. Les analogies entre l’œuvre, pourtant abstraite, de Cécile Bart et le cinéma ont souvent été soulignées, notamment par l’artiste elle-même qui relève combien la peinture/écran « invite le spectateur mobile à fabriquer ses cadrages et ses travellings, à mesurer la profondeur de champ, à se laisser tenter par le hors champ ».

Le cinéma est aussi, plus secrètement, une référence culturelle importante pour l’artiste. Il s’invite aujourd’hui à visage découvert au sein de son travail. L’exposition constitue ainsi la première rencontre de cette culture sous-jacente avec la culture picturale moderniste et postmoderniste, lieu d’inscription davantage repéré et reconnu dans son œuvre.

Pour « Silent Show », de courtes séquences de danse (provenant de films, de registres et d’époques variées) seront projetées sur neuf peintures/écrans disposées dans l’espace de la galerie noire du CCC OD. Un sampling fait de prélèvements et de recadrage, de copier-coller en noir et blanc. À l’instar des silent movies (films muets) auquel le titre fait allusion, l’exposition sera silencieuse, laissant toute la place au mouvement — les corps filmés venant se mêler à ceux des visiteurs.

réserver
sa place

acheter
un ticket

dates

du 09 décembre 2017
au 11 mars 2022

renseignements et réservations

+33 0(2) 47 66 50 00
reservations@cccod.fr

cécile bart

 

Née à Dijon Vit et travaille à Marsannay-la-Côte (Bourgogne) Cécile Bart développe depuis le milieu des années 1980 une œuvre singulière fondée sur les peintures/écrans, proposition plastique jouant dans et avec l’espace. Faite de fine toile Tergal « plein jour » peinte et tendue sur châssis, la peinture/écran est un tableau qui se laisse traverser par le regard, donnant à voir tout autant la surface peinte que le monde réel qui se trouve derrière et autour d’elle. Oscillant entre transparence et opacité, la peinture/écran varie en permanence selon les modulations de la lumière et les déplacements d’un spectateur nécessairement actif. Cet outil d’investigation que l’artiste explore avec constance depuis 1986 ne cesse de se renouveler selon les lieux investis et le dispositif choisi pour chaque projet. Les peintures/écrans se prêtent en effet aux configurations les plus variées, conjuguant et superposant leurs plans colorés plus ou moins transparents dans des jeux infinis qui réinventent l’espace alentour.

voir la page de l’artiste

Cette exposition est un dispositif conjuguant pour la première fois ses peintures/écrans et la projection cinématographique.
Habituellement associées à la lumière naturelle qui participe à la vibration de la couleur, les peintures/écrans de Cécile Bart se retrouveront dans « Silent Show » plongées dans la salle obscure de la galerie noire. Ce contexte d’exposition inhabituel permet à l’artiste de développer un dispositif entièrement fondé sur la projection. Rare dans sa production, la projection est apparue à plusieurs reprises seulement, associée alors à des images d’ombres et de lumière aux formes mouvantes et fantomatiques.
Pour « Silent Show », les images projetées sont purement cinématographiques. Les analogies entre l’œuvre, pourtant abstraite, de Cécile Bart et le cinéma ont souvent été soulignées, notamment par l’artiste elle-même qui relève combien la peinture/écran « invite le spectateur mobile à fabriquer ses cadrages et ses travellings, à mesurer la profondeur de champ, à se laisser tenter par le hors champ ».

Le cinéma est aussi, plus secrètement, une référence culturelle importante pour l’artiste. Il s’invite aujourd’hui à visage découvert au sein de son travail. L’exposition constitue ainsi la première rencontre de cette culture sous-jacente avec la culture picturale moderniste et postmoderniste, lieu d’inscription davantage repéré et reconnu dans son œuvre.

Pour « Silent Show », de courtes séquences de danse (provenant de films, de registres et d’époques variées) seront projetées sur neuf peintures/écrans disposées dans l’espace de la galerie noire du CCC OD. Un sampling fait de prélèvements et de recadrage, de copier-coller en noir et blanc. À l’instar des silent movies (films muets) auquel le titre fait allusion, l’exposition sera silencieuse, laissant toute la place au mouvement — les corps filmés venant se mêler à ceux des visiteurs.

Date

09 décembre 2017 - 11 mars 2022
Expiré!

Heure

8h00 - 18h00
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

Aller au contenu principal