Après la grande exposition monographique que lui a consacré le ccc en 2000, Ghada Amer revient en France avec une proposition inédite qui met à l’honneur ses récentes productions new yorkaises. Une occasion rare de redécouvrir le travail de cette artiste incontournable de la scène contemporaine internationale au travers de deux expositions au ccc od.

Elle investit la galerie noire du centre d’art avec une vingtaine d’œuvres : ses toiles brodées, réalisées dans ce style si particulier qui a fait sa renommée depuis les années 1990, qu’elle fera dialoguer avec ses dernières recherches sculpturales dans lesquelles elle explore le métal. Dans la Nef, elle est invitée à réactiver à une échelle monumentale son Cactus Painting, un jardin intérieur conçu comme une référence détournée et piquante à la grande tradition de la peinture abstraite américaine.

réserver
sa place

acheter
un ticket

dates

du 02 juin 2018
au 06 janvier 2019

renseignements et réservations

+33 0(2) 47 66 50 00
reservations@cccod.fr

gahda amer

 

Née en 1980. Elle vit et travaille à Buenos Aires (Argentine).Elle suit une formation artistique à la Villa Arson de Nice et à l’Institut des Hautes Etudes en Arts Plastiques à Paris. C’est au milieu des années 1990 qu’elle décide de s’installer à New York, où elle réside toujours.

Partagée dès son plus jeune âge entre deux cultures, française et égyptienne, Ghada Amer avoue volontiers avoir ressenti très tôt le besoin « d’être comme les autres ». Une volonté précoce de se conformer au modèle qui n’est pas sans rapport avec la réflexion engagée depuis une vingtaine d’années par l’artiste sur les stéréotypes féminins.
Archétypes du bonheur et de l’amour, clichés publicitaires pour une femme occidentale « émancipée » se mêlent à d’autres images : celles de la femme objet du désir masculin, prélevées dans les magazines pornographiques.

Sa pratique artistique débute par le dessin et le collage, puis au milieu des années 80 elle choisit la couture et le travail textile, repique des patrons dans les magazines de mode. Ses tableaux, s’ils contiennent parfois un fond de toile peinte, sont avant tout des ouvrages patiemment brodés.

C’est cette tâche fastidieuse et laborieuse qu’a choisie Ghada Amer pour tenter de cerner son identité de femme et d’artiste.

https://ghadaamer.com/exhibitions

voir la page de l’artiste

Après la grande exposition monographique que lui a consacré le ccc en 2000, Ghada Amer revient en France avec une proposition inédite qui met à l’honneur ses récentes productions new yorkaises. Une occasion rare de redécouvrir le travail de cette artiste incontournable de la scène contemporaine internationale au travers de deux expositions au ccc od.

Elle investit la galerie noire du centre d’art avec une vingtaine d’œuvres : ses toiles brodées, réalisées dans ce style si particulier qui a fait sa renommée depuis les années 1990, qu’elle fera dialoguer avec ses dernières recherches sculpturales dans lesquelles elle explore le métal. Dans la Nef, elle est invitée à réactiver à une échelle monumentale son Cactus Painting, un jardin intérieur conçu comme une référence détournée et piquante à la grande tradition de la peinture abstraite américaine.

Date

02 juin 2018 - 06 janvier 2019
Expiré!

Heure

8h00 - 18h00
Catégorie
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

Aller au contenu principal